J'ai séparé la Prière en deux parties égales

 

D'après Abu Hurayrah , le Messager de Dieu a dit :

Une prière accomplie par quelqu'un qui n'a pas récité l'Essence du Coran (1) pendant celle-ci est défectueuse (et il répéta le mot trois fois), incomplète. Quelqu'un dit à Abu Hurayrah : [Même si] nous sommes derrière l'imam? (2) Il dit: Récitez la en vous-même, car j'ai entendu dire le Prophète :

 

Dieu (puissant et sublime), a dit: J'ai séparé la prière entre Moi-même et Mon serviteur en deux moitiés, et Mon serviteur recevra ce qu'il a demandé.

Quand mon serviteur dit : Al-hamdu lillahi rabbi l-alamin (3), Dieu (puissant et exalté) dit : Mon serviteur m'a loué.

Et quand il dit : Ar-rahmani r-rahim (4), Dieu (puissant et exalté) dit : Mon serviteur m'a exalté,

Et quand il dit: Maliki yawmi d-din (5), Dieu dit: Mon serviteur m'a glorifié - et en une occasion Il dit : Mon serviteur s'est soumis à Ma puissance.

Et quand il dit : Iyyaka na budu wa iyyaka nasta in (6), Il   dit : Ceci est entre Mon serviteur et Moi, et Mon serviteur aura ce qu'il a demandé.

Et quand il dit :

Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la d-dallin (7), Il dit: Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu'il a demandé.

(1) Sourate al-Fatihah, la première sourate (chapitre) du Coran.

(2) rester debout derrière l'imam en l'écoutant réciter al-Fatihah.

(3) "Louange à Dieu, le Seigneur des Mondes."

(4) "Au Nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout-Miséricordieux."

(5) "Maître du Jour de la Rétribution."

(6) "C'est Toi que nous implorons, et c'est Toi dont nous implorons secours."

(7) "Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non pas de ceux qui ont encouru colère, ni de ceux qui s'égarent."

(Rapporté par Muslim - et aussi par Malik, at-Tirmidhi, Abu-Dawud, an-Nasa'i et Ibn Majah).

 

Cliquez ici pour fermer la fenêtre