Il est préférable pour celui qui entend le muezzin d'observer les invocations suivante :

Il doit répéter ce que le muezzin dit, à l'exception des 2 expressions : « haya 'ala as-salat » et « haya 'ala al-falah », il doit dire alors : « la hawla wa la qouwwata illa billah » (Il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah).

D'après Abu Saïd El-Khudryle Prophète a dit :

« Quand vous entendez l'appel à la prière répétez ce que le muezzin dit ».
[ Ce hadith est rapporté par Al-Jama'a.]

De même, d'après 'Omarle Prophètea dit :

 

 

« Si le muezzin dit : « Allah Akbar - Allah Akbar », l'un d'entre vous dit :
Allah Akbar, Allah Akbar ;

quand il dit : « Achhadu an là ilaha illa Allah », il dit :
Achhadu an là Ilaha illa Allah ;

quand il dit : « Achhadu anna Muhammadan rasulu Allah », il dit :
Achhadu anna Muhammadan rasulu Allah ;

Arrivé à : « haya 'ala as-salat », il dit :
la hawla wa la qouwwata illa billah ;

et après : « haya 'ala al-falah », il dit également :
la hawla wa la qouwwata illa billah.

Puis quand il dit : « Allah Akbar - Allah Akbar »,
il répète :
Allah Akbar - Allah Akbar ;

et enfin lorsqu'il dit : « la ilaha illa Allah »,
il répète :
la ilaha illa Allah.

S'il fait cela de tout son cœur, il ira au Paradis ».

[ Ce hadith est rapporté par Moslim et Abu Daoud]

 

 

L'imam An-Nawawy   a dit : "Nos amis ont dit :

Il est préférable de répéter les mêmes expressions derrière le muezzin à l'exception des deux formules qui invitent à la prière et à la réussite, cela marque son consentement et son agrément.

Quant à l'invitation à la prière, elle est spéciale pour le muezzin or il est préférable de citer une autre formule, qui est : « Il n'y a de puissance ni de force qu'en Dieu - la hawla wa la qouwwata illa billah », car c'est une façon parfaite de s'en remettre à Allah.

 

On a rapporté dans les deux Sahih d'après Abu Musa Al-Ach'ary que le Messager d'Allaha dit :

« La formule : « Il n'y a de puissance ni de force qu'en Dieu » est l'un des trésors du Paradis ».

Nos amis ont dit : « Répéter derrière le muezzin est préférable pour tout homme qui entend sa voix petit ou grand, purifié ou non, même s'il est en état d'impureté ou si la femme a ses menstrues.

Car c'est une invocation, et l'invocation est acceptée de tous ces gens sauf toute personne qui est en prière, à la selle ou qui fait le coït avec son conjoint. Or, s'il termine ses besoins naturels et continue à entendre l'appel, il doit le répéter, cependant s'il l'entend lors d'une récitation, d'une invocation, d'une leçon ou d'autre il doit interrompre son travail et répéter derrière le muezzin puis il peut retourner à son travail s'il veut.

 

 

       Mais s'il est dans une prière, qu'elle soit prescrite ou surérogatoire, Châfi'y   et ses adeptes ont dit : « Il ne doit pas répéter derrière lui, une fois sa prière achevée, il reprend la formule de l'appel ».

Dans le livre Al-Mughni : « Celui qui entre à la mosquée et entend le muezzin appeler à la prière il est préférable pour lui d'attendre la fin de l'appel et de répéter derrière lui, pour accomplir les deux vertus, or s'il ne répète pas derrière l'Imam et commence par la prière, il n'y a rien de mal à cela, comme a dit Ahmad   ».

 

Il est préférable de demander la bénédiction et la paix de Dieu pour le Prophète après l'appel à la prière, ainsi que la place éminente, conformément au hadith de 'Abdullah ibn 'Omar qui a dit qu'il a entendu le Messager d'Allah dire :

« Lorsque vous entendez l'appel à la prière, répétez ce que le muezzin a dit, puis demandez à Allah de m'accorder sa bénédiction, car celui qui prie pour moi une seule fois Allah priera pour lui dix fois autant,

Ensuite demandez à Allah de m'accorder la place éminente qui est un poste qui ne sera accordé qu'à un seul serviteur, mon intercession lui sera alors due le jour de la résurrection ». [ Ce hadith est rapporté par Moslim ]

Aussi d'après Jabirle Prophète a dit :

 « Celui qui après avoir entendu l'appel à la prière prononce cette formule :

« Ô mon Dieu ! Seigneur de cet appel parfait et de cette prière que l'on va accomplir, donne à Muhammad la place éminente et la supériorité, envoie-le au poste glorieux que Tu lui as promis ».

Celui là mon intercession lui sera acquise le jour de la résurrection » [ Ce hadith est rapporté par Boukhari 

 Ecouter cette invocation     

         Télécharger cette invocation

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre