Sache que l'aspirant à la vie future a des obligations en matière d'aumône légale :

  La première : il doit comprendre qu'on vise 3 choses par la zakât : éprouver celui qui prétend aimer Allah - qu'Il soit exalté - en l'obligeant à s'acquitter de ce qu'il aime, se départir de la mauvaise qualité de l'avarice ruineuse et le fait de rendre grâce pour le bienfait des biens qu'on possède.

  La deuxième obligation : c'est le fait de s'acquitter en secret de la zakât pour éviter la duplicité et la recherche de la réputation, d'autant plus que le fait de s'en acquitter publiquement constitue également une humiliation pour le pauvre qui en est bénéficiaire.  Si le fidèle craint l'accusation de ne s'être pas acquitté de la zakât, il peut la donner publiquement à n'importe quel pauvre qui se trouve au sein d'un groupe d'homme et la donner en cachette à d'autres.

  La troisième obligation : il ne doit pas l'affecter par le mann (le fait de rappeler ses faveurs aux autres) et par la gêne et la nuisance.  En effet, cela peut arriver à l'homme lorsqu'il se considère comme le bienfaiteur des pauvres et leur donateur.  Or s'il réfléchit bien, il verra que c'est le pauvre qui est son bienfaiteur, car il a accepté de recevoir un droit d'Allah qui constitue une purification pour le donateur de la zakât.  Si le donateur pense que le fait de s'acquitter de l'aumône légale mérite un compliment pour le bienfait des biens qu'il donne, il risque de briser le rapport entre lui et les pauvres.  Aussi il ne convient pas de mépriser le pauvre à cause de sa pauvreté, car le mérite ne repose pas sur la possession ou la non possession des biens et de l'argent.

La quatrième obligation : le fidèle doit "mépriser le don" car celui qui trouve grand un acte l'admire nécessairement, voilà pourquoi on a dit : le bien ne s'obtient que par 3 choses : "le mépriser, le hâter et le cacher".

  La cinquième obligation : le fidèle doit choisir parmi ses biens le plus licite, le meilleur et le plus cher à son coeur.  Pour ce qui est du plus licite, parce qu'Allah est Bon et n'accepte que ce qui est bon.  Pour ce qui du meilleur, parce qu'Allah a dit : { Ne choisissez pas ce qui est vil pour le donner en aumône } [ Sourate 11 - Verset 267 ]

 

    Le fidèle doit tenir compte à ce sujet de deux choses : le droit d'Allah en Le vénérant, car Il mérite qu'on fasse ce choix pour Lui, du reste si un homme présente une mauvaise nourriture à son hôte, il risque de provoquer son ressentiment.  La deuxième chose c'est son propre droit, car ce qu'il offre est ce qu'il retrouvera demain au jour de la Résurrection.  Aussi, il convient de choisir le meilleur pour lui-même.  Pour ce qui est du plus cher à son coeur, parce qu'Allah a dit : { Vous n'atteindrez pas à la piété vraie, tant que vous ne donnerez pas en aumône ce que vous aimez } [ Sourate 3 - Verset 92 ]

  Ainsi on rapporte que lorsqu'Ibn 'Umar s'attachait trop à l'un de ses biens, il le donnait pour se rapprocher d'Allah .  On rapporte qu'il a effectué une halte à un endroit appelé al-jihfa.  Il a dit aux siens : « je désire du poisson ». Ils se sont mis à en chercher et n'en trouvèrent qu'un seul.  Son épouse le prit et le prépara avant de le présenter à Ibn 'Umar .  Mais un nécessiteux se présenta et Ibn 'Umar  lui dit : « Prends-le ». Les gens de sa maison lui dirent : « Gloire à Allah ! Tu nous a épuisé et nous avons d'autres provisions à lui donner ». Il leur dit : « Ce serviteur d'Allah aime ce plat ».

  On rapporte également qu'un mendiant frappa à la porte d'al-Rabî' ibn Khaytham.  Il dit aux gens de sa maison : « Donnez-lui des choses sucrées ». Ils répondirent : « Si nous lui donnions du pain ce serait meilleur pour lui ». Al-Rabi' leur dit : « "Malheur à vous" ! Donnez-lui des choses sucrées car al-Rabî' aime ce qui est sucré ».

  La sixième obligation : le fidèle doit rechercher pour l'aumône dont il doit s'acquitter, quelqu'un qui la fructifie, qui fait partie des huit catégories de personnes (retenues par le Coran) et qui doivent avoir les qualités suivantes :

 

La première qualité : la crainte révérencielle.  Aussi, le fidèle doit consacrer son aumône aux Pieux, car il les aide ainsi à diriger leur énergie spirituelle vers Allah .   On rapporte que 'Abdullâh ibn al-Zubayr attendait que les serviteurs soient prosternés pour venir placer sa bourse renfermant des pièces de monnaie près de leurs chaussures, de telle manière qu'ils ressentent le contact de la bourse sans le voir.   On lui dit : « Qu'est-ce qui t'empêche de le leur envoyer ? » Il répondit : « Je déteste que le visage de l'un d'eux change de couleur s'il voit mon envoyé ou me croise ».

La deuxième qualité : la science, car le fait de donner au savant favorise l'acquisition du savoir et la propagation de la foi, ce qui constitue une manière de consolider la Shari’a (la loi religieuse).

La troisième qualité : il doit être de ceux qui voient que la bienfaisance provient uniquement d'Allah , et il ne doit s'arrêter aux moyens seconds qu'autant qu'il est tenu d'en rendre grâce.  Quant à celui qui a pour habitude de louer en recevant un don, il a tendance à dénigrer lorsqu'on l'empêche de recevoir.

La quatrième qualité : il doit préserver sa pauvreté, s'occuper de ses affaires et cacher ses plaintes, conformément à la Parole d'Allah : { L'ignorant les croit riches à cause de leur attitude réservée } [ Sourate 11 - Verset 273 ]  Ceux-là ne tombent dans les filets de celui qui les vise que s'il les recherche et questionne les gens de chaque quartier sur leur qualité.

La cinquième qualité : il doit avoir une famille, ou être atteint d'une maladie, ou encore croupir sous les dettes.  Un tel homme fait partie de ceux qui éprouvent de grandes difficultés, or le fait de lui faire l'aumône constitue un moyen de le faire sortir de la gêne.

La sixième qualité : il doit faire partie des proches et de ceux qui sont liés par le sang, car l'aumône en leur faveur constitue à la fois une aumône pour eux et un moyen de préserver les liens de sang.  Ainsi celui qui réunit deux de ces qualités ou plus, mérite davantage de bénéficier de l'aumône en fonction du grand nombre de ces qualités.

 
 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre