La différence entre Zakat et Sadaqa

 

Louange à Allah et que la Paix et la Miséricorde soit sur le Messager d’Allah .

 

La Zakât et la Sadaqa sont deux termes qui ont des significations générales communes et des significations spécifiques absolues, c’est à dire que l’un des deux est plus général et plus global que l’autre. Il s’agit de « Sadaqa » tandis que « Zakat » est plus spécifique. Toute Zakat est donc une Sadaqa mais toute Sadaqa n’est pas [nécessairement] une Zakât.

Cela apparaît clairement dans la parole d’Allah :

 

« Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient. » [ Sourate 9 - Verset 103 ]

 

Le sens visé par « Sadaqa » dans ce verset est la Zakât obligatoire.

Ce sens a été exprimé textuellement par al-Mâwardî  dans son livre « al-Ahkâm as-Sultâniyya » où il a dit :

 « La Sadaqa c’est la Zakât et la Zakât c’est la Sadaqa , le terme diffère mais le sens désigné est le même».

 

La Zakât est un des piliers de l’Islam. Son acquittement est obligatoire. Celui qui renie son caractère d’obligation religieuse est renégat (kâfir). Elle consiste à s’acquitter d’une quantité précise d’un bien précis à des conditions précises en faveur de bénéficiaires précis qui sont au nombre de huit cités dans le livre d’Allah comme dans la parole d’Allah :

 

« Les Sadaqâts ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allah! Et Allah est Omniscient et Sage
[ Sourate 9 - Verset 60 ]

 

De même, la zakat ne s’applique pas sur tout type de richesse. Il y a des biens spécifiques qui sont visés par
l’obligation de la zakat et qu’on appelle « biens concernés par la zakat » comme
l’or, l’argent, toutes les monnaies fiduciaires, le bétail, les grains et les fruits.

Son obligation est liée à la richesse qui elle-même est liée à la créance.

Ce qui est demandé aussi c’est de s’acquitter d’une quantité précise selon des conditions précises.

Quant au moment de l’acquittement, c’est dès que l’année s’est écoulée pour toutes les richesses concernées par la zakat sauf les grains et les fruits qui doivent être distribués au moment de la moisson et de la récolte, conformément à la parole d’Allah :

 

« [...] et acquittez-en les droits le jour de la récolte. Et ne gaspillez point car Il n’aime pas les gaspilleurs.»
[ Sourate 6 - Verset 141 ]

 

Quant à « sadaqa », c’est un terme plus général puisqu’il sert à désigner les sadaqa obligatoires comme la zakat mais aussi les sadaqa (charités) non obligatoires.

Elle n’est pas liée à un moment limité ni à une quantité définie mais la personne dépense de ce qu’Allah lui a donné à condition de ne pas délaisser ceux dont il a la charge alimentaire comme la femme et les enfants.

Allah est plus savant et qu’Allah accorde sa miséricorde et son salut à Muhammad .

Supervisé par Salman ibn Fahd al-Awdah

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre