La zakat sur l'or de la femme

 

Question:

Je voudrais savoir si on doit retirer la zakat pour l'or de la femme (de sa dote) ? Y a-t-il un montant à ne pas dépasser pour ne pas payer la zakat ? Merci pour votre compréhension, wa salam alaykoum

 

Réponse:

" Les opinions des savants ont divergé concernant l'or qui est destiné à être porté ou à être prêté sans tirer profit de la location ou sans gagner un gain [un bénéfice] :

Parmi eux, certains disent qu'il est obligatoire de donner la zakat de l'or même s'il est destiné à être porté, ou à être utilisé ou à être prêté. Et d'autres disent qu'il n'est pas obligatoire de donner la zakat pour ce genre d'or.

Et ce qui est obligatoire dans ce cas, est de revenir à ce qu'a indiqué le Coran et la Sounnah, selon Sa parole :

 "Ô Croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement)" [ Sourate 4 - Verset 59 ]

Et si nous renvoyons l'affaire à Allah et au messager , nous trouvons que ce qui est juste [correct], est l'opinion de ceux qui disent que la zakat est obligatoire pour les bijoux en or et en argent à condition qu'il atteigne le "nissâb" [le minimum imposable] qui est 85 grammes d'or ; donc, si la femme possède ce dont le total atteint ce poids, il est obligatoire de donner la zakat de cet or, et s'il est inférieur à cela, elle ne doit pas donner la zakat.

 

Et la preuve de cette opinion juste est la généralité de Sa parole : "A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux" [ Sourate 9 - Verset 34 ]; et thésauriser l'or et l'argent, correspond à ne pas donner la zakat de cet or et de cet argent, même s'ils sont à la surface de la terre, tandis que ce dont la zakat est acquitté, n'est pas une thésaurisation même s'il est enterré dans la terre.

 

Et la parole du prophète :

" Toute personne qui possède de l'or ou de l'argent, et qui ne donne pas leur droit, le jour du jugement, on les transformera en plaques de feu et on les chauffera dans le feu de l'Enfer, ensuite on brûlera avec ces plaques son flanc, son front et son dos, et à chaque fois qu'elles refroidiront, elles seront chauffer à nouveau, un jour qui durera cinquante mille ans, jusqu'à ce que le jugement soit fait entre les serviteurs ; ensuite, il verra son chemin, soit au Paradis ou en Enfer."

Et sa parole : " et qui ne donne pas leur droit " est générale pour tous les droits, et parmi ces droits se trouve la zakat.

De plus, une autre version a été confirmé dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim : " et qui ne donne pas la zakat de cet or et de cet argent ", par conséquent, la généralité englobe cette question, parce qu'une femme qui a des bijoux en or, possède alors de l'or sans aucun doute, de même qu'une femme qui a des bijoux en argent, possède alors de l'argent sans aucun doute.

 

Et il y a des hadiths concernant spécialement les bijoux ; parmi ces hadiths, ce qu'a rapporté Abdoullah ibn 'Amr ibn Al-'Âss :

" Une femme vint voir le prophète et il y avait aux bras de sa fille deux bracelet en or ; il dit alors : " Donnes-tu la zakat de cela ? " ; elle dit : "Non" ; il dit : " Te réjouirais-tu qu'Allah entoure tes bras de deux bracelets de feu à cause d'eux " ; alors, elle les enleva et les jeta vers le messager d'Allah et dit : " Ils sont pour Allah et Son messager ".

Ibn Hajar a dit dans le livre "Boulour Al-Maraam" : "Sa chaîne de transmission est forte" ; et notre cheikh Abdel-'Aziz ibn Abdoullah ibn Bâz a dit que c'est un hadith authentique, et il y a des hadiths qui attestent de son authenticité comme le hadith d'Aïcha et d'Oum Salama, ( qu'Allah soit satisfait d'elles ).

 

Par conséquent, ce qui est juste est l'opinion de ceux qui disent que la zakat est obligatoire pour les bijoux, même s'ils sont destinés à être utilisés [portés] ou prêtés. Et le minimum imposable pour l'or est 85 grammes d'or ; donc, si l'or atteint 85 grammes, il faut donner en zakat le quart du dixième : 2,5 %".

Cheikh Ibn 'Otheïmine

 

 

Ne possédant rien en dehors de ses bijoux, doit-elle en vendre pour acquitter la zakat ?

 

Question

Je possède une quantité d’or sur laquelle je dois prélever la zakat. Mais je n’ai pas d’argent liquide pour acquitter cette obligation. Que devrai-je faire ? Devrais-je vendre une partie de l’or pour donner le prix à titre de zakat ?

 

Louanges à Allah,

Quiconque possède le minimum imposable qui est l’équivalent de 85 grammes d’or et l’immobilise pendant un an, doit en prélever 2.5% à titre de zakat. Peu importe que l’on prenne de l’or pur ou son prix ou de l’argent puisé ailleurs.

Etant donné que vous ne possédez pas d’argent liquide pour acquitter la zakat, vous êtes tenue de prélever la quantité indiquée de votre or, ou d’en vendre une partie pour utiliser son prix dans le paiement de la zakat.

Si quelqu’un comme votre père ou votre frère ou votre mari ou un autre acquitte la zakat gratuitement à votre place, cela est permis, et l’auteur d’un tel geste en sera récompensé (par Allah).

 

Cheikh Ibn Baz a dit : « Il revient à la propriétaire de bijoux d’en acquitter la zakat. Mais il n’y a pas de mal à ce que son mari ou un autre le fasse à sa place. Il n’est pas obligatoire de prélever la zakat sur les bijoux mêmes (en or), mais il faut les évaluer au terme de chaque année (légale) et calculer la zakat sur la base du prix sur le marché à la fin de l’année considérée ». [ Extrait de Fatwa islamiyya, 2/85. ]

 

Cheikh Ibn Outhaymine a été interrogé en ces termes : « L’or acquis pour usage personnel doit-il être soumis au prélèvement de la zakat ? » La propriétaire est-elle obligée d’en vendre une partie pour pouvoir s’acquitter de cette obligation?

Il a répondu ainsi : « Selon le plus juste des avis des ulémas- qui me semble le plus sûr- les bijoux personnels doivent être soumis au prélèvement de la zakat, s’ils atteignent 85 grammes. Si la propriétaire devant payer la zakat possède de l’argent liquide, qu’elle acquitte la zakat avec cet argent. Si son mari ou un parent le fait à sa place, il
n’y a pas de mal.

Dans ce cas contraire, elle vend de son or la quantité correspondante au montant de la zakat pour pouvoir s’en acquitter.

Certains pourraient dire : « Si nous appliquons cet avis, elle finira par perdre tous ses bijoux».

A quoi nous répondons : c’est inexact. Car dès que l’or disponible chez l’intéressée devient inférieur au minimum imposable, elle n’aura plus à acquitter la zakat. Dans ce cas, elle conservera toujours ses bijoux ». [ Extrait du Recueil des Fatwas d’Ibn Outhaymine, 18/138. ]

Allah le sait mieux.

Le Comité permanent, supervisé par Cheikh al Munajjid

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre