1.      La méthode de conciliation

Le soignant cherche à se concilier le djinn. Il accepte toutes les demandes du djinn. Le djinn peut lui demander de sacrifier un animal en son nom, de porter de l’or, de boire de l’alcool, de fumer ou toute chose interdite par la religion. Cette méthode est interdite pour les raisons suivantes :

- le soutien de l’oppresseur contre l’opprimé

- l’obéissance au djinn et la désobéissance à Allah

- lorsque le djinn voit que ses requêtes sont acceptées, il devient plus mécréant et plus oppresseur. Dans la majorité des cas, il ne respecte pas ses engagements et revient souvent opprimer sa victime plusieurs fois de suite.

 

2.      La méthode de demande de secours

Cette méthode est exclusivement utilisée par les sorciers qui font appel au djinn avec lequel ils travaillent afin qu’il fasse sortir celui qui se trouve dans le corps du malade. Nous avions discuté précédemment de tout ce que cette méthode renferme comme incroyance et association.

 

3.      La méthode de la division

Le sorcier se renseigne sur l’origine du djinn et en informe le djinn avec lequel il travaille. Ensuite, son djinn se charge de créé la division entre le djinn qui se trouve dans le corps du malade et un autre d’une tribu qui lui est opposée. Le djinn pris de peur sortira alors. Cette méthode est elle aussi entachée de polythéisme.

 

4.      La méthode d’emprisonnement du djinn

Le sorcier s’approche des chefs de la tribu du djinn par toutes sortes d’actes de mécréance et d’association puis il leur demande d’enfermer le djinn. Les djinns acceptent alors sa demande et emprisonnent le djinn.

 

5.      La méthode de châtiment du djinn et de son meurtre

Cette méthode utilise les mêmes principes que la précédente sauf que l’association y est plus importante encore.

 

6.      La méthode qui consiste à brûler le djinn

Cette méthode utilise les mêmes principes que les deux précédentes sauf que l’association y est beaucoup plus importante encore.

 

Chers frères, chères soeurs, je vous déconseille vivement d’aller consulter des gens qui pratiquent de telles méthodes. Ne vous leurrez pas ! Un grand nombre de personnes n’ont tiré de tels traitements qu’une sensation de bien-être passagère. Imaginez seulement que le djinn emprisonné soit un jour libéré ? Comment se vengerait-il ? Demandez-vous aussi comment réagirait un djinn dont l’un de ses membres a été brûlé ? Comme vous pouvez le voir, ces méthodes n’attirent qu’affliction et déception. Elles dilapident les bourses et les forces des malades et enrichissent les charlatans. Que Dieu nous aide !

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre