La température du Feu de la Géhenne est susceptible de faire fondre tout ce que l'on y jette. En outre, le Feu ne fait, que s'enflammer selon le Verset suivant:

 

"Leur asile sera la Géhenne. Chaque fois que le feu s'éteindra, nous en ranimerons, pour eux, la flamme brûlante. Voilà leur rétribution pour n'avoir pas cru à nos Signes et pour avoir dit : Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création?». Ou bien ne voient-ils pas que Dieu qui a créé les cieux et la terre a aussi le pouvoir de les créer de nouveau ? Il leur a fixé un terme, sans aucun doute."
[ Sourate 17 - Versets 97-99 ]

 

Nous ne pouvons pas estimer la température de la Géhenne en fonction d'une échelle que connaissent les gens, quand ils prennent la température de n'importe quel corps bouillant.

Nous avons, pour ce faire, pris en considération le hadith rapporté dans les deux Sahih et selon lequel le Prophète dit:

« Le feu qu'allume le fils d'Adam est une des soixante-dix parties du feu de la Géhenne». On lui demanda:

- Par Dieu ! Notre feu nous suffit, Ô Envoyé de Dieu.

- Le feu de la Géhenne, répliqua-t-il a en plus que le feu terrestre, soixante-neuf parties dont chacune d'elles a l'ardeur du feu terrestre.» [ Rapporté par Mouslim, Boukhari, Lou'lou wal Mourjane et Al-Mouwatta' ]

 

Si nous connaissons la température du feu aujourd'hui et la multiplions par les pourcentages cités dans le hadith, nous arriverons à connaître, approximativement, le Feu de la Géhenne.

 

La couleur du Feu de la Géhenne

 

Nous savons que le feu est un corps thermique enflammé et luisant. On le voit ainsi quand on l'allume pour en profiter. Mais nous ne connaissons rien du Feu de la Géhenne et nous ne pouvons le connaître que par l'intermédiaire de la révélation exclusivement. Si nous voulons savoir sa couleur, nous serons incapables de la connaître que par une Révélation. Mais l'Imam Malik rapporte dans son Mouwatta un hadith authentique qui nous permet de connaitre la couleur du Feu, une couleur noire plus foncée que celle du goudron:

« Croyez-vous que le Feu de la Géhenne est rouge comme le feu que voici ? Elle est plus noire que le goudron.»

 

At-tirmidhi raconte dans son Jami' d'après Abou Hourayra que le Prophète a dit:

« Mille années furent allumées sur le feu jusqu'à ce qu'il eût rougi, ensuite mille années furent allumées jusqu'à ce qu'il blanchisse, puis mille années jusqu'à ce qu'il noircisse; il est donc noir obscur.»

 

Nous avons donc connu la couleur du feu de la Géhenne grâce à ce hadith et je sus, au cours de la rédaction de cette étude, que les savants ont confirmé cette réalité compte tenu de leurs observations des soleils immenses dans ce vaste univers qui se trouve au-dessous du ciel inférieur.

 

La profondeur de l'abîme de la Géhenne

 

La Géhenne est un des degrés de la demeure de la perdition. Seule la Révélation divine peut nous indiquer la profondeur de son abîme, car il nous est impossible de la comparer à un des fours de la vie présente, quoiqu'il en soit, même à l'époque des fours atomiques et des fours à hydrogène, compte tenu de la différence de la nature de la vie présente et celle de l'au-delà et entre la création du Seigneur et celle de la faible créature. Pour cerner en quelque sorte la profondeur de la Géhenne, nous citons le hadith du Messager d'Allah:

« Une pierre sera jetée dans la Géhenne et tombera durant soixante-dix ans et n'atteindra pas le fond de l'abîme ».
[ Rapporté par At-tirmidhi ]

 

Mouslim rapporte dans son Sahih le hadith suivant d'après Abou Hourayra :

« Nous étions en compagnie du Messager d'Allah quand il a entendu le bruit d'une chute.

- Savez-vous d'où provient ce bruit? demanda-t-il.

- Dieu et Son Messager sont les plus informés, fut notre réponse. Et le Prophète , d'ajouter:

- C'est une pierre jetée il y a soixante-dix années, elle tombait dans le Feu et c'est maintenant qu'elle atteint son abîme.»

 

'Omar ibn Al Khattab dit dans son discours:

« Mentionnez souvent la Fournaise car sa chaleur est intense,
son abîme extrêmement profond et ses fouets sont en fer.»
[ Rapporté par At-tirmidhi ]

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre