Les actes d'adoration sont la manifestation d'une soumission sincère à Allah .  De plus, ils sont le seul lien fort entre l'adorateur et Allah .  Les actes d'adoration tels que la prière, le jeûne, la Zakât (l'aumône purificatrice) et le pèlerinage, renforcent également les liens entre les êtres humains.  La logique de l'Islam fait en sorte que toute notre vie soit une soumission sincère à Allah .  Ceci est le sens du verset coranique suivant :

{ Je n'ai créé les Djinns et les Hommes que pour qu'ils M'adorent.  Je ne leur demande aucune subsistance et Je ne leur demande pas de Me nourrir. En vérité, c'est Dieu le Grand Pourvoyeur, le Détenteur de la force, l'inébranlable. } [ Sourate 51 - Versets 56-58 ]

 

Allah dit également :

{ Dis: "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur de l'univers." } [ Sourate 6 - Verset 162 ]

 

Pour être sincère dans mon adoration d'Allah,
je dois remplir les conditions suivantes :
 

  • Je dois adorer Allah comme si je Le voyais.  C'est un très haut niveau d'adoration.  On a interrogé le Prophèteau sujet du bel-agir que l'on doit observer dans tout acte d'adoration.  Le Prophètea répondu : « C'est d'adorer Dieu comme si tu Le voyais, si tu ne Le vois pas, Lui, Il te voit. » [ Unanimement reconnu authentique ]

 

  • Je dois adorer Allah tout en étant satisfait de ce qu'Il me donne.  'Aïsha (que Dieu l'agrée) a dit : « Le Prophète nous parlait et nous lui parlions, lorsque venait l'heure de la prière, c'était comme si personne n'était à côté de lui (se dirigeant humblement vers la mosquée). » [ Hadith rapporté par Azdi ]

Dans d'autres hadîths, le Prophètenous recommande la piété sincere, sinon, nos actes d'adoration, comme la prière et le jeûne, deviendraient nuls.  Le Prophètenous dit :

« Beaucoup jeûnent.  Ils auront faim et soif, mais ils n'auront pas de récompense (de la part d'Allah). »
 [Hadith rapporté par Nissâi ]

 

  •  Je dois me concentrer en priant Allah.  Je dois chasser de mon esprit les problèmes de la vie quotidienne.  Le Prophèteattire notre attention sur cet élément en disant : « Allah ne considère pas la prière dans laquelle l'esprit et le corps ne Lui sont pas soumis. »  [ Paroles citées dans Misnad AI Firdaws ]

   Lorsqu'on célèbre la prière, cela doit être comme si on sortait de la vie présente pour entrer dans la vie future. On rapporte également qu'Al Hasanle petit-fils du Prophètea dit : « Toute prière dans laquelle (l'esprit n'est pas libéré) ou n'est pas soumis à Allah ne pourrait que rapprocher le châtiment (venant de la part d'Allah). »

 

  • Je ne dois  jamais m'ennuyer en adorant Allah.  Je dois aussi avoir toujours envie de faire des nafilas ( oeuvre surérogatoire ou acte facultatif fait par l'adorateur en vue d'augmenter ses bonnes oeuvres.  Une nâfila peut être une prière, un jeûne d'un jour, une aumône etc ) ou de jeûner dans le but de me rapprocher d'Allah (qu'Il soit exalté).  Ainsi, je peux prétendre être l'un des amis d'Allah (saint ou wali). À ce sujet, Allah dit dans un hadîth qudussi ( Hadîth à thème divin, dont les paroles sont composées par le Prophète.  Ceci le différencie du Coran qui est la parole d'Allah (dans son sens et sa forme). :

« Quiconque déclare l'hostilité à un de Mes walis, Je lui déclare la guerre.  Mon adorateur s'approche de Moi par les actes d'adoration (obligatoires et les plus aimés par Dieu) que Je lui ai prescrits.  Mon adorateur continue de se rapprocher de Moi par les nafilas (actes d'adoration non obligatoires) au point que Je l'aime.  Et si Je l'aime, Je bénis son ouïe par laquelle il entend, son regard par lequel il voit, sa main par laquelle il saisit et son pied avec lequel il marche.  S'il Me demande une chose, Je la lui donnerai ; s'il cherche Ma protection, Je la lui accorderai.  Je n'ai jamais hésité comme Je le fais avant d'ôter l'âme de mon adorateur croyant (wali) qui déteste la mort et à qui Je n'aime pas faire du mal. » [ Hadîth rapporté par Muslim ]

 

  • Je dois m'efforcer de prier la nuit jusqu'à ce que cela devienne une habitude pour moi. Car la prière nocturne est l'un des moteurs qui renouvellent la foi.

 

{ La prière pendant la nuit est plus efficace et plus propice pour la récitation.}  
[ Sourate 73 - Verset 6]

De la même manière, Allah décrit la prière des croyants en disant :


 
{ Ils dormaient peu la nuit et aux dernières heures de la nuit, ils imploraient le pardon de Dieu. }
 
[ Sourate 51 - Versets 17-18 ]

Dans le même sens, Allah dit:

 

{ Ils s'arrachent de leur lit pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir ;
et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons. }

 [ Sourate 32 - Verset 16 ]

 

Voici certaines des nâfillas que tout musulman devrait célébrer régulièrement et en grand nombre
 

  • la prière nocturne ,
  • la prière ( dûha ) entre l'aurore et la prière du Duhur;
  • la prière de nuit durant le Ramadan (tarâwîh )
  • jeûner chaque lundi et jeudi ;
  • jeûner le jour de 'arafa sauf pour le pèlerin ,
  • jeûner le jour de 'âshûrâ;
  • jeûner six jours du mois de shawâl
  • jeûner le 13 ème, le 14ème et le 15ème  jour de chaque mois lunaire (islamique)
  • se retirer de temps en temps dans une mosquée ;
  • lire et réciter abondamment le Coran, surtout à l'aube.

En effet, Allah dit dans ce sens

 { Et - fais -  aussi la lecture - du Coran -  à l'aube, car la lecture à l'aube a des témoins - les anges- }
[ Sourate 17 - Verset 78 ]

Je dois lire le Coran attentivement et humblement parce que le Prophètea dit :

« Ce Coran est révélé humblement.  Lorsque vous le lisez, soyez humbles. »
[ Hadîth cité par Abû Ya'Ii et Abû Na'îm dans Al Hilya.]  

Je dois aussi me rappeler le verset suivant :   

{ Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l'aurais vue s'humilier
et se fendre par crainte de Dieu.  Et ces paraboles, Nous les citons aux gens qui réfléchissent. }
[ Sourate 59 - Verset 21 ]

 

Signalons aussi que le Prophètea dit:

"Celui qui rend licite ce qui est interdit par le Coran n'est pas un croyant " [ Hadîth rapporté par Tirmidhî.]

 Dans le même sens, 'Abdallah Ibn Mas'ûdrapporte que le Prophètea dit :

 « Le Coran ressemble à un festin auquel Allah vous invite, alors acceptez modestement l'invitation d'Allah.

 Le Coran est comme une corde entre vous et Allah, une lumière pour vous diriger, un remède à vos maladies, une protection pour celui qui y tient, et un salut pour celui qui suit sa Loi.

 Le Coran ne s'égare pas pour qu'on le blâme, il ne s'écarte pas pour qu'on le redresse.

 Les miracles du Coran ne s'épuisent pas... Lisez-le, car Allah vous notera dix bonnes Ĺ“uvres pour la lecture de chaque lettre.  " Je ne dis pas que Alif lam mim est une seule lettre, mais plutôt: alif est une lettre, et lam et mim sont aussi des lettres. " [ Hadîth rapporté par AI Hâkim. ]

Le Prophètea conseillé Abû Dhar en lui disant

« Récite beaucoup le Coran, car il deviendra une lumière pour toi, sur la terre, et un trésor au ciel. »  [ Hadîth rapporté par Ibn Hibbân.]

"Sans Oublier" d' invoquer Allah et d'implorer Son secours dans tous mes projets.  Car l'invocation d'Allah est le pilier de l'adoration.  Je dois invoquer Allah par les paroles rapportées du Prophète.  

Allah dit :

 

 { [... ] Invoquez-Moi et J'exaucerai vos invocations  }
[ Sourate 40 - Verset 60 ] 

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre