L'Islam est très intimement lié à la langue arabe en raison de la révélation du Verbe coranique en cette langue, et même à la race arabe du fait qu'elle est celle du Prophète Mouhammad.

Aimer la langue arabe est d'ailleurs une des conditions de la plénitude de la Foi.  De plus la langue coranique est indispensable pour l'accomplissement des prières rituelles. 

Ceci étant, il est bien évident que l'Islam est universel et n'est l'apanage d'aucune race.  Les musulmans non arabes représentent aujourd'hui près de 90% de la Communauté islamique mondiale.

   Partout où l'Islam s'est propagé, les peuples islamisés ont en majorité adopté des prénoms arabes; non pas par obligation légale, mais par goût et recherche de l'excellence.  Ce qui parfois n'empêche pas une certaine modification locale de ces prénoms.  Ainsi « Mouhammad » devient presque systématiquement « Mamadou » en Afrique noire et «Mehmed » en Turquie.
 

   La règle islamique en la matière recommande de porter de beaux prénoms; notamment ceux évoquant la servitude et la louange envers Allah ou les qualités relatives à la piété, à l'excellence du caractère ou à la beauté.  Le prénom, ou le nom, est comme un moule sanctifiant pour l'être; il est un idéal à atteindre, une valeur à développer ou à ne pas oublier.  C'est pourquoi le Prophètea changé les noms de bien des arabes ou non arabes entrant en Islam pour les remplacer par de meilleurs.

   Tout prénom évoquant une qualité positive est donc islamiquement recevable, quand bien même il ne serait pas arabe.  Notons à ce sujet que le Prophètea épousé une femme copte nommée « Maria (Marie) » et a maintenu ce prénom pour elle alors que la forme arabe de ce prénom, qui est cité dans le Coran, est « Maryam ».
 

   En règle générale ceux qui entrent en Islam en pays non arabe, et notamment en Occident, adoptent un prénom arabe qui a pour eux valeur de prénom islamique, car l'entrée en Islam est véritablement une nouvelle naissance spirituelle de l'être et ce prénom est comme un nouvel habit pour cet être « neuf ».

   Il suffit à celui qu’Allah a conduit vers l’Islam de se choisir un prénom musulman et de garder sa filiation à son père et à sa famille. En effet, le Prophèten’avait pas demandé aux Compagnons qui s’étaient convertis de changer les noms reçus de leurs ancêtres.

Il s’était juste contenté de changer des prénoms qui avaient une connotation répugnante. Si votre prénom a des racines polythéistes, son abandon au profit d’un autre est juste. Mais gardez votre nom de famille tel quel pour faire plaisir à vos parents.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre