Je me présente je m’appelle Estelle, j’ai 22 ans.

 

Je souhaitais également vous faire partager le récit de ma conversion : J’ai toujours été croyante mais de confession catholique suite à l’orientation que m’ont donné mes parents.

 

J’ai commencé à m’intéresser à l’Islam, de part mes fréquentations et par curiosité. J’étais très intriguée et attirée par les repères qu’offre cette belle religion. Des sœurs ont commencé à me prêter des livres sur l’Islam et au fur et à mesure de mes lectures je me rendais compte de toutes les vérités que renfermait le Saint Coran.


J’éprouvais le besoin d’acquérir davantage de connaissances et d’apprendre l’arabe. Je me suis inscrite dans une école coranique où je suis des cours de religion et de langue arabe. J’ai rencontré des sœurs machaAllah qui m’ont aidé à avancer dans l’apprentissage de la prière, ont toujours été là pour répondre à mes questions et me faire évoluer dans mon cheminement dans le dîn. Plus j’en apprenais, plus mes doutes diminuaient et ma foi grandissait...

 

Lors du ramadan 2004, mon 2ème jeûne je suis allée avec une sœur aux prières de Tarawih et devant tant de ferveur et d’humilité qui m’entouraient, j’ai ressenti une immense joie et la sensation d’être musulmane soubhan Allah. Suite à cela, ma conversion était tout simplement une évidence, j’ai demandé à rencontrer l’imam de cette mosquée (qu’Allâh lui accorde Sa récompense et préserve sa famille) afin d’embrasser l’Islam "officiellement".

Au cours de nos longues heures de conversation sur la foi, l’unicité de Dieu , l’existence des anges, des Prophètes, le Coran, le jugement dernier…ma foi s’est de plus en plus renforcée.

 

Le 17.06.2005, après la prière de jummah, j’ai embrassé l’Islam et suis devenue Meriam, ce fut le jour de ma renaissance, qui a changé toute ma vie. Mes sentiments sont inexprimables, j’ai ressenti un immense bonheur, de la joie et une sérénité profonde car je savais que j’étais sur le bon chemin grâce à Dieu. Al Hamdoulillah 1000 fois qu’Allâh m’ait guidé.

 

Malheureusement mes parents ne veulent pas en entendre parler. Malgré les difficultés que je rencontre pour prier et manger hallal, Allâh , dans Sa miséricorde, me facilite énormément et me permet de pratiquer en « cachette », à force de patience et de dou’as. Je me demande comment ma famille n’accepte pas cette vérité flagrante, pourtant j’ai moi-même passé 20 ans dans l’ignorance aussi, sans savoir le véritable but de notre existence ici-bas. ALLAHOU AKBAR et Il guide qui Il veut. Tous les jours je prie pour qu’Il leur ôte ce voile devant leurs yeux et leur cœur.

 

Aujourd’hui, ma foi est ce que j’ai de plus précieux, mon cheminement s’est fait doucement mais Al Hamdoulillah tout est venu « naturellement » comme pour le jeûne, la salât…la prochaine étape est le hijab inchaAllah, auquel je pense beaucoup…

 

Barakallâhou fikoum à toutes mes sœurs et frères de m’avoir aidé à avancer fi dîn et de votre soutien. Louange à Allâh  de vous avoir mis sur mon chemin. Qu’Allâh vous accorde à tous Sa récompense et nous guide in cha'a Allah vers Sa lumière.

 

 Tout cela se résume en une phrase :

« la ilaha illa-llah »

 

Votre sœur Meriam

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre