Je savais que Dieu était là et me regardait depuis tout jeune malgré cela j’ai fait pas mal de choses (vol, etc. ). Souvent quand il m’arrivait des épreuves je revenais à Dieu Tout-Puissant, comme beaucoup de personnes qui comptent sur Ses bienfaits, sans rendre de comptes par des actes et un comportement. Comme beaucoup trop de personnes...

Sur le coup je pensais n’avoir rien fait de mal, mais toutes mes mauvaises actions n’étaient pas si loin, tout se paye tôt ou tard. A chaque fois qu’il m’arrivait des choses insoutenables je revenais à Dieu comme par automatisme...

" Et quand un mal touche les gens, ils invoquent leur Seigneur en revenant à Lui repentants. Puis s’Il leur fait goûter de Sa part une miséricorde, voilà qu’une partie d’entre eux donnent à leur Seigneur des associés "
[ Sourate 30 - Verset 33 ]

 

larme.jpgMais aussitôt que mes larmes séchaient ma conscience passait à autre chose. J’ai remarqué que c’est souvent quand on pleure ou qu’on est triste qu’on se sent le plus proche de Dieu. Tout en sachant que Dieu savait tout, cela ne m’empêchait pas de continuer à courir derrière l’argent.

Quand on est adolescent on aime bien faire comme tout le monde, surtout que la société nous pousse très vite à faire énormément de chose sans aucun scrupule, de nos jours tout est devenu banal.

Un jour j’avais donné rendez-vous à une fille et ce jour-là, j’ai eu une allergie très forte bien qu’elle soit survenue subitement. Je m’étais dit que cela pouvait être un signe puis je me suis très vite dit que c’était n’importe quoi. Je suis donc quand même sorti bien que ça n’aille pas. Arrivé chez elle, mon nez se mit à saigner et saigner sans vouloir s’arrêter c’est là que j’ai compris que Dieu ne voulait pas que je fasse cela et au lieu d'être déçu que cela n’eut pas marché, j’étais comme soulagé bien que cette situation ne fut pas évidente.

 

Je suis sûr que comme beaucoup de personnes, Dieu leur a fait éviter des choses qui sur le coup ne semblaient pas très importante mais qui en réalité auraient été un fardeau à porter toute leur vie.

Beaucoup de personnes quand il leur arrive des évènements, disent que c’est une coïncidence, le hasard etc. Mais quand on y pense vraiment tout a été synchronisé à la seconde près, le simple fait d'avoir pris quelques secondes pour nouer nos lacets aurait pu changer notre vie. Après cette évènement j’ai eu le déclic du bienfait que Dieu m’avait fait al hamdoulillah malgré tout ce que j’ai pu faire. J’avais quand même quelques notions de la Religion mais pas plus, comme beaucoup de jeunes je jeûnais le mois de Ramadan. C’était la seule chose qui était traduite par des actes.

 

Puis quelque temps après, al hamdoulillah j’ai trouvé un travail pendant le mois de Ramadan, pendant la pause de midi certains allaient faire la prière dans une mosquée pas loin, je voulais faire comme eux mais je ne savais pas la faire. Et une personne qui venait de chez moi m’a demandé si je voulais y aller, j’ai accepté en ayant eu honte de lui dire que je ne savais pas faire la prière. Je n’avais pas vraiment de notion exacte du déroulement de la prière.

Je faisais donc comme ils faisaient sans vraiment savoir, au début je pensais qu’il fallait connaître beaucoup de versets, puis j’appris que la prière était simple : on pouvait prier avec la sourate el fatiha (le prologue ou l’ouverture) et la sourate el ikhlas (la pureté). Cela ne représentait que quelques minutes de récitation, petit à petit j’ai appris al hamdoulillah ...

 

Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier
et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants.

[ Sourate 5 - Verset 6 ]

 

Je n’ai plus laissé la prière et, jour après jour, j’ai appris par la Grâce de Dieu, j’ai approfondi ma prière jour après jour. Malgré cela je n’avais pas arrêté mes sorties, soirées etc. J’avais vraiment pris beaucoup de mauvaises habitudes en grandissant que Dieu me pardonne. Je priais el icha (prière du début de la nuit) souvent avant de sortir pour être tranquille en rentrant. Mais je n’étais pas vraiment à l’aise car malgré tout j’y allais surtout pour faire mes petites magouilles et ne pas rester à la maison. D’autre part je ne m 'y sentais pas vraiment à l’aise je voyais que je n’étais pas comme eux, il m’arrivait de rentrer et sortir après quelques minutes puis après d’aller dans la voiture attendre mes amis.

 

Nous ne réalisons pas la Miséricorde de Dieu qui a fait de nous des musulmans bien qu'on ait grandi dans l'ignorance et que les mauvaises habitudes ne manquent pas, rien que dans nos familles. La gratification que nous lui devons est immense, Dieu, Rabbi soubhanou nous a évité beaucoup de remords durs à porter tout au long de nos vies et dans l’au-delà. Vraiment Dieu ne veut que notre bien.

 

Je m’étais dit que shaytan devait vraiment être motivé pour que je sois là alors que je savais que je n’avais rien à y faire. Je ne pouvais pas avoir le même idéal que ceux qui étaient à l’interieur.

{Je ne cherche pas à vous contraindre
lorsque je vous défends quelque chose.}

Je me suis dis que c’était n’importe quoi de sortir et de courir derrière l’argent alors que je savais pourquoi je faisais la prière. Puis j'ai arrêté les sorties al hamdoulillah, j’ai voulu aller à la mosquée le vendredi mais ce n’était pas évident. Je voulais y aller mais j'avais peur qu’une personne m’embarrasse devant tout le monde en me posant des questions ou autre et puis je me suis dit que ce ne serait sûrement pas à la mosquée qu’il allait m’arriver quelque chose, je m’en suis remis à Dieu et j’y suis allé al hamdoulillah.

Et j’ai commencé à y aller plus souvent puis j’y allais pour d’autres prières sans m’en rendre compte al hamdoulilah.

 

Plus le temps passait et plus je me disais que quand on aime vraiment une personne (exemple notre mère) on est prêt à faire beaucoup pour elle, lui parler gentiment l’écouter attentivement, avoir une certaine manière de lui répondre, ne pas hausser la voix, tout faire pour qu’elle ne soit pas déçue de la confiance qu’elle nous porte, avoir un comportement exemplaire, qu’elle soit fière de nous jusqu’au moindre petit détail.

Alors, comment rester avec une personne qui parle mal à son encontre c'est impensable soubhanAllah et je suis en train de parler pour un être humain ! Imaginez pour Dieu !! Quel comportement on doit avoir avec Celui que l’on adore, Qui passe avant nous et notre toute famille réunis. Souvent vraiment nous ne raisonnons pas logiquement, malgré cela celui qui cherche avec sincérité La Face de son Seigneur ne peut se perdre.

Abou hourayra a rapporté que l’envoyé de Dieu a dit :

 

" Dieu Très-Haut a dit :

" Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par les prières surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime.
Et quand Je l’aime, Je serais Son oreille avec laquelle il entendra, Son oeil avec lequel il verra, Sa main avec
laquelle il frappera et Son pied avec lequel il marchera. Je lui accorderai s’il Me demande et
Je le protégerai s’il Me demande refuge.

Mon serviteur ne s'approche de Moi que par ce que Je lui ai ordonné, il continue à venir à Moi par des oeuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je finisse par l’aimer".

 

A nous de suivre le prophète et ses compagnons sur la sounna authentique car aussi grande soit la faveur qu’Il nous a donné, aussi grands nos efforts doivent être. Nous devons lui en être reconnaissants par notre comportement et surtout ce qu'il y a dans nos poitrines car notre reconnaissance comme je disais est très, très grande et au jour d’aujourd’hui el hamdoulillah, nous n’avons plus les mêmes habitudes qu’il y a longtemps. On se demande encore comment avons-nous fait pour rester avec des gens pareils car vraiment qui se ressemble s’assemble.

" Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques."
[ Sourate 9- Verset 119 ]

On aurait tout aussi bien pu passer notre vie comme tous ceux qui pensent qu’ils ont été crées sans but et qu’ils ne retourneront pas à leur Créateur aussi nombreux soit-ils dans ce bas-monde malgré le fait qu’ils en payent déjà les conséquences sous l’apparence trompeuse qu’ils donnent. Pourquoi avons nous la foi et reconnaissons-nous que tout vient de la part de notre Seigneur et pas eux ? SoubhanAllah forçons nous à pleurer pour Dieu.

 

Ya Allah - rabi al 'alamine - guide nous dans le droit chemin après nous avoir donné la foi !

Illumine nos poitrines, guéris nos coeurs de toutes nos mauvaises actions afin
que l’on soit de bons serviteurs pour tous Tes bienfaits aussi nombreux soit-ils.

Âmîn

 

Un serviteur d'Allâh

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre