Il existe aussi un miracle confirmant la prophétie du messager   et l’authenticité de la divinité de son message.

 

Anas bin Malek   raconte : L’heure de la prière de l’Asr arriva. Les gens ne trouvèrent pas d’eau.

On apporta au prophète   qu’Allah le bénisse et le salue,  un récipient dans lequel il déposa sa main. Il ordonna aux hommes de faire leurs ablutions avec de l’eau du récipient. Je vis de mes propres yeux l’eau jaillir entre ses doigts.

Tous les hommes achevèrent leurs ablutions.

Combien étiez vous ? demanda Kataba à Anas.  Presque trois cents hommes, répondit l’autre »

 

Aucun être humain n’a la capacité d’effectuer un acte aussi miraculeux. Le Seigneur n’a pas décrété que l’eau coulerait des doigts des hommes. C’est un signe s’ajoutant aux autres signes confirmant sa prophétie.

Il eut lieu dans le marché de Médine et eut pour témoins quelques trois cent hommes,
des plus honnêtes, intelligents et pieux.

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre