Tout ce qui a été perdu peut être récupéré, sauf le temps. Lorsqu' on le perd il n'y a aucun espoir à le retrouver. Voilà pourquoi le temps est le bien le plus précieux que l'homme possède. Ainsi, l'homme sensé se doit d’accueillir ses jours comme un homme privé d'une grande richesse; il ne néglige pas le moindre instant et s’efforce de mettre chaque chose, quelle que soit son insignifiance, à la propre place qui lui convient.

Lorsque l'un d'entre nous ressent qu'il existe et jette un regard derrière lui en distinguant l'instant d'où il a pris son départ dans la vie pour compter les jours et les années passées, sa réflexion ne sera pas longue car il ne verra qu'un début obscur. Puis, les longues années et les nuits interminables s’accumulent et s'avèrent être comme une longue et interminable journée chargée d'une série d'événements.

 

C'est ce que l'homme ressent maintenant et c'est ce qu'il ressentira le Jour de la Résurrection quand il se tiendra debout pour rendre des comptes:

{ Le jour où Il les réunira, il leur semblera n'être restés dans leurs tombeaux qu'une heure de la journée; et ils se reconnaîtront entre eux } [ Sourate 10 Yunûs - Jonas - verset: 45 ]

 

{ Et ils se diront à voix basse, les uns aux autres : Vous n'êtes restés que dix jours. Nous savons parfaitement ce qu'ils diront lorsque l'un d'entre eux, dont la conduite était exemplaire, affirmera: vous n'êtes restés qu'un seul jour } [ Sourate 20 Ta-Ha - versets : 103-104 ]

 

{ Le Jour où les hommes la verront, il leur semblera n'être restés dans leurs tombes qu'une soirée ou une matinée } [ Sourate 79 Al-Nâzi'ât - Ceux Qui arrachent - verset : 46 ]


Cette sensation pique ceux qui croient illusoirement à l'éternité sur la terre et lient leur sort à son sol. C’est une sensation authentique, si l’on compare les jours de ce bas monde à ceux de la Vie future. Mais, c’est une sensation illusoire et trompeuse pour celui qui voit passer les jours et les nuits, les mois et les années, qui va et vient, s'active et se repose dans l'insouciance de son présent et de son lendemain. Il passe sa vie à s’amuser et exulter de plaisir jusqu'à ce que la mort le gagne. Ce n’est qu’à ce moment qu'il se réveille violemment. Hélas! C'est trop tard.

La situation des hommes dans ce bas monde est vraiment étrange:
ils s'amusent alors que le destin est sérieux avec eux; ils oublient alors que chaque atome de leurs oeuvres est comptabilisé :

{ Le Jour où Allah les ressuscitera tous et leur fera connaître leurs oeuvres : Allah en aura fait le compte alors qu'ils les ont oubliées. Allah est Témoin de toute chose }
[ Sourate 58 Al-Mujâdala - La Discussion verset: 6 ]


Le vrai musulman apprécie hautement le temps parce qu'il est sa vie. S’il permet sa perte et l’abandonne au pillage des contingences, il commet son propre suicide par cette attitude irresponsable.

L’homme chemine inlassablement vers Allah . Chaque révolution de l'univers qui engendre une nouvelle journée n'est que l'une des étapes du cheminement qui ne s'arrête jamais. N'est-ce pas raisonnable pour l'individu de percevoir cette réalité et de la fixer comme un objectif pendant qu'il regarde derrière lui et devant lui ?
N'est-ce pas une duperie que de se croire immobile et de croire que c'est le temps qui évolue ? C'est une illusion de relativisme comme I 'homme dans un train qui roule: il croit que les choses bougent autour de lui pendant qu'il reste assis, immobile. En réalité, le temps chemine avec l'homme vers son terme inéluctable.

L'Islam est une religion qui connaît la valeur du temps et évalue la gravité de son importance. Il insiste sur la grande sagesse qui dit:
" Le temps est comme l'épée. Si tu ne la tranches pas, elle te tranche». Il institue comme signe de la Foi et indication de la piété le fait que le fidèle musulman soit attentif à la réalité suivante et soit guidé par elle:

{ Dans la succession de la nuit et du jour, dans ce qu'Allah a créé dans les cieux et sur la terre, il y a des Signes pour les hommes qui Le Craignent } [ Sourate 10 Yûnus - Jonas - verset : 6 ]


L'Islam considère ceux qui sont insouciants de leur lendemain, absorbés par leur présent et envoûtés par les attraits de la demeure éphémère comme des perdants et des sots :

"Quant à ceux qui n'attendent pas Notre rencontre, à ceux qui sont satisfaits de la vie de ce monde, à ceux qui trouvent la tranquillité et qui restent indifférents à Nos Signes, voilà ceux dont le refuge sera le Feu, pour prix de ce qu'ils ont fait" [ Sourate 10 Yûnus - Jonas versets: 7-8 ]


L'Islam a réparti ses principaux actes du culte à travers les moments de la journée et les saisons de l’année. Ainsi,
les cinq prières obligatoires couvrent la journée, et leurs heures épousent son cours. Du reste, il est indiqué dans la Loi religieuse que l' Archange Jibril (Gabriel) est descendu de la part d'Allah pour déterminer les débuts et les fins, pour introduire un système précis et minutieux qui rythme la vie islamique et l’apprécie de minute en minute depuis l’aube jusqu ' au coucher:

{ Gloire à Allah, quand vous parvenez au soir et que vous vous retrouvez le matin !
Louange à Lui, dans les cieux et sur la terre, la nuit et au milieu de la journée ! }
[ Sourate 30 Ar-Rûm - Les Romains - versets: 17-18 ].


La vision bornée ne connaît du temps que ses effets limités et ses manifestations tangibles. Pourtant,
le temps qui provoque des rides sur les fronts, engloutit les vies, emporte les civilisations et laisse les hommes stupéfaits devant ses merveilles, constitue en même temps une occasion pour éveiller les esprits alertes pour faire le bien et engranger ce qui est utile.

Allah   a dit :

{ Béni soit Celui qui a placé des constellations dans le ciel, Celui qui y a placé un luminaire et une lune brillante. C'est Lui qui fait que la nuit succède au Jour pour celui qui veut se souvenir de Lui, ou qui veut être reconnaissant }  [ Sourate 25 Al-Furqân - La loi - versets : 61-62 ]

Ainsi, la nuit succède au jour et le jour à la nuit, au rythme du mouvement continu des constellations. Le Seigneur n'a pas créé cela vainement. Aussi, il ne sied pas aux hommes de croire que leur vie dans cette existence monotone est vaine. Cette vie est le champ d'une grande compétition; une compétition où ne prime que celui qui connaît son Seigneur, reconnaît  Son droit, loue Ses bienfaits et fait de la succession des années une action continue pour gagner le grand repos.

Quant à ceux qui sont inconscients de ces significations et qui courent éperdument derrière leurs profits immédiats, ce sont des idiots qui n’apprécient aucune sagesse et ne tirent profit d'aucun enseignement:

{ Ne voient-ils pas que chaque année ils sont tentés de se révolter une fois ou deux ?
Ils ne s'en repentent pas ensuite et ils ne s'en souviennent plus }

[ Sourate 9 At-Tawba - La Repentance - verset: 126 ]


Ta vie est ton immense capital. Tu seras interrogé sur la façon dont tu l’as dépensé et de quelle manière tu t’en es servi. L'Envoyé d'Allah  a dit:

"Aucun serviteur ne quittera le rassemblement général avant d'avoir été interrogé sur quatre choses: sur sa vie et comment il l’a épuisée ? Sur sa jeunesse et comment il l’a passée ? Sur son argent et comment il l’a acquis et dépensé ? Sur sa science et comment il l'a utilisée ?" [ Rapporté par At-Tirmidhî ]

L'Islam considère la valeur du temps dans beaucoup de ses commandements et ses interdits. Il a ainsi fait de l’obligation de se détourner des propos futiles une marque de foi. En effet, il est perspicace dans sa lutte contre les bandes d'oisifs qui s'invitent entre eux en disant: "Viens tuer le temps dans quelques amusements !" Ces idiots ne savent pas qu'ils jouent leur vie et que tuer le temps de cette manière est une perte pour l'individu et le groupe.

Parmi les sagesses qui échappent à l’esprit de la masse, il y a celles-ci :

" Les devoirs sont plus nombreux que les temps».
"Le temps n'est pas neutre ; il est soit un ami agréable, soit un ennemi redoutable».

Parmi les aphorismes de Hassan al-Basri citons celui-ci :  "A l'aube de chaque jour nouveau un crieur fait résonner cet Appel de la part d'Allah : Ô Fils d'Adam ! Je suis un nouveau jour créé et Je suis témoin de ton action. Approvisionne-toi auprès de Moi d'oeuvres pies car Je ne reviendrai plus jusqu'au Jour de la Résurrection».

Ces sagesses naissent de l'esprit de l'Islam et de la méditation de ses enseignements pour tirer profit de la vie d'ici-bas en provision de
la Vie future. C'est une grâce divine et une marque de réussite que I 'homme soit inspiré pour exploiter chaque heure de sa vie dans le travail et se reposer d'un effort afin de pouvoir en entreprendre un autre:

{ Dans Sa miséricorde, Il a disposé pour vous la nuit, pour que vous vous reposiez, et le jour, pour que recherchiez Ses bienfaits. Peut-être serez-vous reconnaissants ? }  [Sourate 28 AI-Qassas - Le Récit - verset: 73 ]


Il est regrettable que les gens du commun soient insensibles à la perte de leur temps de façon inutile. Ils ajoutent à cela le crime de s’emparer du temps d’autrui pour le jeter par terre, car ils violent les isolements utiles des hommes d’action pour détourner leur attention vers des futilités.

L'Envoyé d'Allah a dit:

" Il y a deux bienfaits où beaucoup d’hommes sont lésés: la santé et le temps libre"
[ Rapporté par AI-Bukhârî et Muslim ]

Parmi l’exploitation du temps par l'Islam de la meilleure des façons, il y a la recommandation de perdurer le travail, même s'il est minime, et la réprobation d’entreprendre un gros travail sans lendemain. Car, avec le temps, la continuité dans le travaille plus minime transforme ce qui est insignifiant en une action qui a le poids d'une montagne sans que l’auteur ne s’en rende compte. Quant au caprice qui pousse l'homme à agir inconsidérément et à épuiser ses forces avant d’en être lassé, c’est une attitude que l'Islam réprouve.

Il est dit dans le hadith:

" Ô vous les hommes! Entreprenez les oeuvres que vous pouvez supporter. Car Allah – qu’Il soit exalté – ne se lasse pas, et c'est vous qui vous lassez. L' oeuvre la plus agréable auprès d'Allah est celle qui perdure, même si elle est minime" [ Rapporté par AI-Bukhârî et Muslim ]

Aicha - qu'Allah soit satisfait d'elle - rapporte ceci:

"L'Envoyé d'Allah qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - entra chez moi alors que j'étais en compagnie d'une femme du clan de Banû Asad. Il dit: Qui est-elle ? Je lui dis: Une telle, elle ne dort pas la nuit. Il dit: Faites les travaux que vous supportez ». Aïcha a ajouté: "La formule la plus agréable de la pratique religieuse était pour lui celle de l’homme qui ne se relâche pas" [Rapporté par Muslim]

Par respect pour la valeur du temps, l'Islam recommande également d'être matinal et incite le fidèle musulman à commencer l’action de sa journée dans l’enthousiasme et la gaieté. Car, le fait de tenir à profiter du début de la journée crée un désir profond de ne pas gâcher sa fin.  Du reste, le système de la vie islamique instaure le début de la journée dès l’aube, implique le réveil total avant le lever du soleil et réprouve la veille qui retarde l’accomplissement de la prière de l’Aube à son heure.

Il est dit en plus dans le hadith:

"Ô mon Dieu! Béni pour ma communauté son activité matinale" [ Rapporté par Abû Dâwud ]

C'est de l'insouciance et de la privation pour certaines personnes que de dormir jusque tard dans la matinée. Le soleil se lève pendant qu’elles s’enfoncent dans le sommeil, tandis que d’autres sont occupées par des actions qui assurent leur subsistance et préparent leur retour dans l’autre monde. On rapporte que Fatima - qu'Allah soit satisfait d'elle - la fille de Muhammad a dit:

" L'Envoyé d'Allah passa près de moi pendant que je faisais la grasse matinée. Il me fit bouger avec son pied et me dit : Ô ma fille ! Lève-toi pour assister aux dons de ton Seigneur et ne soit pas parmi les insouciants. Car Allah distribue les subsistances des hommes entre l'apparition de l'aube et le lever du soleil"
[Rapporté par Al Baibaqî ]

En effet, c’est  l'heure qui permet de distinguer les hommes sérieux des paresseux. Ainsi, chaque homme reçoit des biens de ce monde et de la Vie future en fonction de sa disponibilité.

De même que le temps englobe les charges culturelles qui s'imposent aux fidèles,
de même il renferme les décrets divins qui s'imposent aux hommes pour leur joie ou leur peine. Ce sont des décrets qui renferment de vrais enseignements et des leçons bénéfiques pour celui qui y prête attention:

{ Allah fait alterner la nuit et le jour. Il y a vraiment en cela un enseignement pour ceux qui voient} [ Sourate 24 An-Nûr La Lumière - verset : 44 ]


Les hommes voient les événements et restent stupéfaits devant Celui qui les déclenche. Ils reçoivent les joies et les peines et ignorent Celui qui les envoie. Quand ils en ont assez d'une chose, ils maudissent les jours et ce qu'ils apportent. Or, cela est une forme d'ignorance à l'égard d'Allah et une insouciance vis-à- vis de Son pouvoir sur les hommes. L'Envoyé d'Allah a dit:

"Allah a dit: Le Fils d'Adam me nuit en insultant le Destin. Je suis le Destin et Je tiens dans Ma main le sort des choses. Je retourne la nuit et le jour" [ Rapporté par Abû Dâwud ]

C'est-à-dire que le temps n'apporte pas aux hommes le bien et le mal qui provoquent leurs joies ou leurs peines, car cela est envoyé par le Seigneur du temps et de l'espace:

{ Tout homme goûtera la mort. Nous vous éprouvons par le bien et le mal, en manière de tentation, et vous serez ramenés vers Nous } [Sourate 21 Al-Anbiyâ' - les Prophètes - verset : 35]



Allah   n'impose aux hommes des situations différentes que par sagesse, pour que les hommes de connaissance les méditent et en tirent une Foi accrue en Allah et une certitude dans Sa rencontre:

{ [...] Il gouverne toute chose avec attention et Il explique les Signes, afin que vous croyez fermement à la rencontre de votre Seigneur ! }  [Sourate 13 Ar-Ra'd - Le Tonnerre - verset : 2 ]


Les hommes stupides voient passer les joies et les peines sans tirer aucun profit de leur variation. N'est-il pas dit dans le hadith :

"Quand il tombe malade et se rétablit, l’hypocrite ressemble au chameau. Son propriétaire l'enchaîne puis le libère, mais il ne sait pas pourquoi on l'a enchaîné, ni pourquoi on l'a libéré ?" [ Rapporté par Abû Dâwud ]


Certes,
n’est pas croyant celui qui n’a pas été instruit par les expériences et corrigé par les jours. Les peines ne frappent-elles pas les hommes pour que l’ignorant s’en instruise, que l'insouciant se réveille et que se repente à Allah celui qui en a été éloigné ?  Allah a dit:

{ Nous avons envoyé, avant toi, des prophètes à des communautés, puis Nous avons frappé celles-ci de détresse et de malheur. Peut-être Nous imploreront-elles ?
Si seulement elles avaient fait des implorations lorsque Notre rigueur les avait atteints }
[Sourate 6 Al-An'âm - Les Troupeaux - versets : 42-43 ]


Il est dans la nature des humains de ne reconnaître leur Seigneur que dans les heures difficiles, et de
ne se hâter vers Son refuge que dans les situations critiques. Aussi, l'homme doué d'esprit doit, lorsqu'une épreuve le rapproche d'Allah , garder un lien fort avec son Seigneur une fois l'épreuve surmontée et sa situation rétablie. Car le comble de la bassesse, c'est d'être ingrat envers les faveurs d'Allah en pensant qu’on peut se passer de Lui.

Quant aux abusifs qui ignorent les valeurs, se soucient peu de ce qui leur arrive et ne retiennent aucun enseignement des différents événements, ils se hâtent vers Allah dans les moments de grand danger et Le fuient quand ils retrouvent la tranquillité et la sûreté:

{ Lorsque le malheur atteint l'homme couché sur le côté, assis ou debout, il Nous invoque; mais quand Nous écartons de lui ce malheur, il passe comme s'il ne Nous avait pas imploré au moment où le mal le touchait. Ainsi, les actions des impies leur semblent belles }
[ Sourate 10 Yûnus - Jonas - verset : 12 ]

C'est une attitude stupide qu'il ne convient pas à l'individu noble d’adopter envers son Bienfaiteur. Tirer des enseignements de la valeur du temps consiste aussi à étudier l'Histoire générale, à rechercher les Signes d'Allah dans les horizons et à méditer sur les états des nations : Comment se dressent-elles et comment s'écroulent-elles ? Comment se balancent-elles entre la prospérité et le déclin ? Allah demande aux hommes d’être attentifs à ces cycles de changement et d’avoir une conscience vigilante qui les aide à tirer profit de ces enseignements:

{ Ne parcourent-ils pas la terre ? N'ont-ils pas des coeurs qui comprennent et des oreilles qui entendent ? Ce ne sont pas leurs yeux qui sont aveugles, mais ce sont leurs coeurs qui sont aveugles dans leurs poitrines } [ Sourate 22 Al-Hajj- Le Pèlerinage - verset : 46 ]

L’homme est placé entre deux situations: ou bien il possède une expérience propre qu'il exploite pour réformer ses idées et raffermir sa Foi; ou bien il n’a pas de science, c’est pourquoi il doit entendre autrui et tirer profit de ses connaissances et de ses expériences. Par contre, ouvrir les yeux sans réflexion, ni attention, ni connaissance sur cette vie qui grouille d'événements immenses, c’est une cécité et un obscurantisme qui ne conviennent pas au croyant.

La vie est brève ; le présent dans le cadre duquel l'homme vit est étroit. Or, l’esprit ne puise pas sa force et son épanouissement en se refermant et en se recroquevillant. Au contraire,
il doit déborder sa situation et son temps en s'ouvrant à l'immensité des royaumes et des époques historiques.

De cette studieuse pérégrination ici ou là il rentre avec une grande moisson d'idées, de récits, d’opinions et de faits qui accroissent son expérience du monde et augmentent en lui la connaissance du Seigneur des mondes, car l'Islam édifie la Foi inébranlable sur ces bases solides de réflexion, de méditation, d'examen et de prospection. Aussi, il convie ses adeptes aux grands voyages et aux vastes pérégrinations et leur recommande vivement de visiter toutes les contrées de la terre, non pour s'amuser et se divertir, mais pour apprendre et s'instruire ; non pour se réjouir et combler un vide, mais pour chercher, étudier et tirer des enseignements de l'exemple des vivants et des morts :

{ Des événements se sont passés avant vous ; parcourez la terre: voyez quelle fut la fin des négateurs. Voici une explication claire destinée aux hommes; une Direction et une exhortation pour ceux qui craignent Allah } [ Sourate 3 Al'Imrân - La Famille d'Imran - versets: 137-138 ]


{ Ne parcourent-ils pas la terre ? Ne voient-ils pas quelle a été la fin de ceux qui vécurent avant eux ? Ceux-ci étaient plus redoutables qu'eux par la force, et par les traces qu'ils ont laissées sur la terre. Allah, cependant, les a saisis à cause de leurs péchés, et ils n'ont pas trouvé de protecteur contre Lui } [ Sourate 40 Ghâfir- Celui Qui Pardonne - verset : 21 ]


Ainsi,
le Coran invite à étudier les anciennes civilisations et les causes de leur disparition, afin que les successeurs évitent les erreurs qui ont causé la perte des prédécesseurs. Du reste, la consultation de l'Histoire révèle bien des choses étranges. Comme le dit le poète :  

"Gros par le temps les mérites sont  Pleins et engendrent tant de merveilles !"

Le temps est une merveille dont les esprits n'arrivent pas à sonder le fond. Nous ne le connaissons qu’à travers ses empreintes dans la matière. Peut-être le secret de l'éternité et de l'anéantissement est-il enfoui en lui et ne le connaît que Celui qui embrasse ses manifestations et ses dimensions latentes ?

{ C'est Lui qui vous a disséminés sur la terre, puis vous serez rassemblés devant Lui. C'est Lui qui vous fait vivre et qui vous fait mourir. La succession de la nuit et du jour Lui appartient. Ne le comprenez-vous pas? } [ Sourate 23 Al-Mu'minûn - Les Croyants - versets : 79-80 ]

Ce que nous devons bien saisir, c’est que notre vie en ce monde n'est pas vaine, car Allah est tellement Majestueux et Sublime pour qu'il en soit autrement. Ainsi, si nous tirons le meilleur profit du cours du temps, nous inscrirons pour nous-mêmes auprès du Compagnon Suprême une éternité sur laquelle le temps n’aura aucune prise.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre