En plus du repentir, moyen d’obtenir le pardon d'Allah (Exalté soit-il ), le Prophète ( Paix et Bénédiction sur lui ) a montré de nombreux moyens permettant au Musulman d’expier les transgressions commises.

Voici quelques exemples :

Les ablutions :

« Lorsqu’un musulman - ou un croyant - fait ses ablutions, tous péchés qu’il a contemplés de ses yeux quittent son visage avec l’eau  - Ou avec la dernière goutte d’eau » [ Rapporté par Mouslim ]

 

La prière :

« Pensez-vous que, si l’un de vous avait un fleuve devant sa porte et s’y lavait cinq fois par jour, cela lui laisserait de al saleté ? » Ils répondirent : « Non, cela ne lui laisserait aucune saleté. » Il dit : « Il en est ainsi de la prière par laquelle Allah efface les péchés. »  [ Rapporté par al-Boukhârî ]

 

Le Jeûne :

« … Celui qui accomplit le jeûne du Ramadan dans la foi et la perspective de la récompense divine, se verra pardonner tous ses péchés. »  [ Rapporté par al-Boukhârî ]

 

L’aumône, la recommandation du bien et l’interdiction du mal :

« La tentation de l’homme envers sa famille, ses enfants et son voisin, est expiée par la prière, l’aumône, la recommandation du bien et l’interdiction du mal. » [ Rapporté par al-Boukhârî ]

 

Enlever les choses nuisibles sur la voie publique :

« Comme un homme marchait sur une route, il y trouva une branche d’épines et l’écarta : Allah l’en félicita et Lui pardonna ses fautes. » [ Rapporté par al-Boukhârî et Mouslim ]

 

Les malheurs :

« Nulle fatigue, nul mal, nulle difficulté, nulle peine, nul dommage, nul affliction – fût-ce une piqûre d’épine – n’atteint un musulman sans qu'Allah n’en fasse l’expiation d’une partie de ses péchés. »  [ Rapporté par al-Boukhârî ]

 

 


 

 

Pour éviter tout malentendu, l’insistance des textes sur le pardon pouvant laisser croire à certains que les transgressions n’ont guère d’importance, nous jugeons indispensable de réaffirmer que la Religion d'Allah est un tout harmonieux dont l’ensemble des textes constitue une unité indissociable.

Bien que nous ayons présenté ici de nombreux textes parlant de la Miséricorde divine et du pardon divin, de nombreux autres textes évoquent également le châtiment d'Allah et de la sévérité de Sa vengeance :

 

Allah dit :

{ ... Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition } [Sourate 5 - al-Mâ ida - La table servie - verset 2 ]

 

Allah  dit également :

  { Et abstenez-vous de ce qu’il vous a interdit. Craignez Allah : Allah est redoutable dans Son châtiment }
[ Sourate 59 - al-Hachr - Le rassemblement  - verset 7 ]

 

Il  dit encore : { Quant à celui qui récidive, Allah en tirera vengeance : Allah est puissant }
[ Sourate 5 - al-Mâ ida - La table est servie - verset 95 ]

 

Il convient donc de conserver un équilibre permanent entre la crainte du châtiment et l’espérance de la Miséricorde. Allah est non seulement « Celui qui pardonne, le Miséricordieux », Il est également « redoutable dans Son châtiment ».

Allah  dit : { Informe Mes serviteurs que Je suis, en vérité, Celui qui pardonne, Le Miséricordieux, et que Mon châtiment est le châtiment douloureux } [ Sourate 15 - al-Hijr - versets 49-50 ]

 

Cependant la leçon ultime des textes évoquant la miséricorde et le pardon est cet appel coranique éternel à ne pas désespérer de la Miséricorde divine,  car si le transgresseur en désespère, il ne peut que persévérer dans sa trangression et sa perversité et être vaincu par le démon.

 Allah dit :

{ Dis : Ô mes serviteurs, vous qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Allah pardonne tous les péchés : Il est, en vérité, Celui qui pardonne, le Miséricordieux. } [ Sourate 39 - az-zoumour - Les groupes - verset 53 ]

 

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre