Dans nos régions, on les trouve surtout près des marécages, c’est à dire dans des zones pauvres en azote minéral. Pour compenser ce manque, les plantes carnivores ont adopté la stratégie de prélever leur azote à partir des animaux ! Leurs techniques de chasse sont redoutables !
 

Le Népenthès

Elle enroule sa feuille de telle sorte qu‘elle forme une urne. L’ouverture de cette urne est recouverte d’une substance gluante au goût sucré :

c’est l’appât pour attirer les insectes !

Malines, n’est ce pas !

Mais le bord étant glissant, l’insecte qui s’approche tombe au fond de l’urne qui contient toujours de l’eau.

L’animal s’y noie puis il est dissout dans un acide fabriqué par la plante !

 

 

La Droséra

Quant à elle, elle possède sur ses feuilles de longs poils gluants.

Dès qu’un insecte vient s’y poser, ses pattes sont prises dans cette glue puis les poils, telles des tentacules, se referment et la digestion commence !

 L’Utriculaire

C'est une plante nageante.

Elle porte des utricules qui sont des petits ballons – pièges. L’utricule est fermé par un clapet qui ne s’ouvre que vers l’intérieur.

La présence d’un animal au voisinage de l’utricule en provoque l’ouverture, la bestiole est aspirée et peu à peu digérée !

 

Des inventions très intelligentes « faites » par des plantes qui n’ont pas un gramme de cerveau ! ! C’est un peu fort de dire que ce sont ces plantes qui les ont inventées, vous ne trouvez pas ?

Combien de fois sommes-nous passés devant un arbre, une fleur, une graine ? Combien de fois avons-nous médité sur leur fonctionnement, leur forme, leur beauté, leur origine ?

Est-ce que l’arbre a un cerveau pour commander et mettre en place toutes ces astuces ?

Qui donc a doté ces végétaux de toutes ces qualités ?

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre