Des Conditions du Cheminement Spirituel

 

 

 

La ilâha illâ llâh point de divinité si ce n'est Allah est le fondement doctrinal sur lequel tout repose en Islam.

{ Et votre Dieu est un Dieu Unique }
[ Sourate 16 - Verset 22 ]

 

L'Unicité d'Allah , dont la seule affirmation constitue la profession de foi (shahâda), témoignage par lequel l'individu devient musulman, signifie d'abord la négation de toute forme de polythéisme : Un de par Son Essence et Unique quant à Ses Attributs :

{ Allah ! Point de divinité à part lui [...] }
[ Sourate 2 - Verset 255 ]
 

{ Et votre Dieu est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui,
le Tout-Miséricordieux, le Très miséricordieux. }
[ Sourate 2 - Verset 163 ]
 

Étant donné qu'Allah est Un, sans aucun associé, dans Son Essence et Ses Attributs, sans aucun remplaçant, sans aucun partenaire dans Ses Actions. Et étant donné que ceux qui proclament l'Unicité divine (muwahidîn) ont reconnu qu'Il était tel, leur connaissance est appelée l'Unicité.

L'Unicité d'Allah est la pierre angulaire de la foi. Tout musulman qui ne la parfait pas n'est pas à l'abri de l'associationnisme (shirk). C'est pour cela que les savants et maîtres des sciences et disciplines musulmanes insistent sur une compréhension claire et parfaite de l'Unicité, car, sans cela, toute action est vaine ou inconsidérée. De ce qui précède, nous avons jugé important de citer quelques caractéristiques de l'Unicité.
      

Lorsqu'un homme connaît Allah , il déclare Son Unicité (tawhîd) et proclame qu'Il est Un. Il n'est uni à rien, car cette chose à laquelle Il serait uni, devrait être une partie de Lui-même. Il est dépourvu de toutes les imperfections et exalté au-delà de tous les défauts, et Il n'a pas de semblable, de sorte que Lui et Ses créatures sont différents, et Il n'a pas d'enfant. Son Essence et Ses attributs sont immuables, Il a des attributs de perfection (sifâtul-kamâl) qu'Il s'est décrit Lui-même comme les possédant. Il est le Vivant (hayy), l'Omniscient ('alîm), le Pardonnant (ghafûr), le Miséricordieux (rahîm), le Puissant (qawiy), l'Entendant (samî'), le Subsistant (qayyûm)...

 

De telles affirmations ne peuvent être déclarées sans connaissance. Les Savants de l'Islam insistent sur une compréhension du tawhîd; voyant une oeuvre subtile et un acte unique d'une perfection insoupçonnable, ils ont reconnu qu'il n'était pas possible que cela existe de soi-même. Ils ont perçu qu'il y avait un Dieu qui a amené l'univers à l'existence, la terre et le ciel, le soleil et la lune, les plaines et les mers, et tout ce qui se meut et se repose, leurs connaissances, leurs paroles, leurs vies et morts. Pour tout cela, un Createur est indispensable.

 

Le Prophète a dit :

 « La foi (îmân) est composée de plus de soixante-dix degrés ; le plus haut est d'attester "lâ ilâha illâ-llâh" et le plus bas est le fait d'écarter un écueil de la voie publique. » [ Rapporté et authentifié par Tirmidhi, Boukhari et Mouslim ]

Le plus haut degré désigné par le hadîth ne consiste pas seulement à attester l'Unicité par la langue, mais surtout à la réaliser au plus profond de l'âme. Ceci commençe par une connaissance théorique des Noms et Attributs divins, qui se développe jusqu'à ressentir et contempler le Majestueux dans toute chose de la vie, et de là, L'aimer et chercher à se faire aimer de Lui ; c'est ce qu'on appelle la connaissance authentique. C'est le sens de la réponse du Prophète à l'Archange Jibril quand il lui a demandé ce que veut dire l'Excellence dans la foi (al-ihsân), il a répondu:

« Cela consiste à adorer Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit. » [Rapporté par Mouslim]

 

La réalité de l'Essence Divine échappe à toute catégorie et tout classement de la raison. Nous avons vu que l'attestation de foi (shahâda) comporte une négation :

« Il n'y a pas de divinité », digne de cette réalité à laquelle fait équilibre une affirmation : « Si ce n'est Allah. » Car nulle définition ne peut être donnée de ce qu'on n'a jamais vu ni connu, si ce n'est par celle qu'Il s'est donnée Lui-même, par Ses Noms et Ses Attributs.

 

Retenons cette sagesse qui nous rappelle :

« Quelques idées que vous vous fassiez d'Allah en votre esprit, Il est différent d'elles. »

 


Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre