La troisième fille du Prophète eut en commun avec sa soeur Ruqaya [qu'Allah soit satisfait d'elle], d'avoir été également fiancée avec un autre des fils d'Abû Lahab, et ainsi qu'il a été dit au chapitre précédent, le mariage fut annulé dans les mêmes conditions.

Elle fut au nombre des membres de la famille du Prophète qui furent exilés dans le désert, au moment du décret de boycottage, et ce, pendant trois années. Elle se trouvait auprès de sa mère au moment où celle-ci mourut. Elle éprouva un profond chagrin.

Um Kalthûm [qu'Allah soit satisfait d'elle] participa à l'Hégire. En effet, dès que le Prophète et Abû Bakr furent arrivés à Médine, ils envoyèrent chercher leurs familles respectives. Firent le voyage ensemble : Sawda, Mère des Croyants, avec les filles du Prophète , Um Kalthûm et Fâtima, ainsi que l'épouse d'Abû Bakr, Um Ruman, avec `Âïsha et Asmâ [qu'Allah soit satisfait d'elles].

 

Alors que `Uthmân était veuf depuis trois ans, le Prophète lui proposa d'épouser Um Kalthûm [qu'Allah soit satisfait d'elle]. Ce fut une grande consolation et une joie pour `Uthmân ; il vit dans cette union une nouvelle alliance avec la famille du Prophète . Le couple semble avoir été très heureux, mais ils n'eurent pas d'enfant.

Um Kalthûm [qu'Allah soit satisfait d'elle] mourut au mois de Sha'bân de l'an 9 de l'Hégire. Le Prophète ordonna que l'on fît sa toilette et, après qu'elle ait été enveloppée dans un vêtement qu'il avait donné pour cela, il l'enterra lui-même dans le cimetière des femmes à Médine.

`Uthmân fut très affecté de la mort d'Um Kalthûm et ne se remaria plus. Le Prophète lui dit un jour : « Si j'avais une troisième fille à marier, je te l'aurais donnée comme épouse" , ce qui l'émut profondément.

 

Qu'Allah soit satisfait d'Um Kalthûm.

 

     

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre