menug
Allah, Le Dieu Unique


  Qui est Allah ?

  Son Existence

  Ses Noms et Attributs

  Sa Parole : le Coran
 

 

Les Piliers de la Foi


 
Introduction
 
Croire en Dieu
 
Croire aux Anges
 
Croire aux Livres
  
Croire aux Prophètes
 
Croire au Jour Dernier
 
Croire au Destin
 

 

Le Dogme de l'Islam


 
Introduction
 
L' Islam
 
Terminologies
 
Règles de croyance
 
L' Unicité d'Allah
 
L' Association
 
L' Innovation
 
Questions - Réponses
 

 

La Spiritualité


 
Introduction
 
Actes d'adoration
 
les états du coeur
 
Les 7 degrés
 
L'âme
 
Dikr et Dou'a
 

 

Les Maux


 
 Les croyances
 
Les maladies invisibles
 
Les dégats des mots
  Les transactions
 
Us et Coutumes
 
Les Péchés

 

Jurisprudence


 
Introduction
 
La  pureté  rituelle
 
La  Prière
 
L' Aumône légale
  Le  Jeûne
 
Le  Rappel
 
Le  Pèlerinage
 
Le  Mariage
 
Les Funérailles
 

 

Sciences  et   Méditation


 
Introduction
 
Méditation
 
Sciences
 

 

Médecine prophètique

 
Introduction
 
Directives
 
Les Traitements
 
Roqya
 

 

Le Monde invisible

 
 
Introduction
 
Les Anges
 
Les Djinns
 
Le Paradis
 
L'Enfer
 
L'Au-Delà
 

 

Recueil d'Ahadith

 
40 hadith An-Nawawi

  Tafsir El Hadith
 
Hadith Qoudsi

  Le Jardin des Vertueux
 

 

Liste de Diffusion


     
      Inscription           

Désinscription
Il y a 18503 abonnés

 

Visiteurs

   en ligne

  Record du jour :    

  Total des visites :  

 

 

 

 

Introduction

 

     Allah - qu'Il soit exalté - dit :

{ Ils dirent : Gloire et pureté à Toi !  Nous ne savons rien en dehors de ce que Tu nous as enseigné.  Car Tu es l'Omniscient, le Sage.}
[ Sourate 2 - La Vache - Al Baqarah - Verset 32 ]

     La première Sourate inspirée au Messager d'Allah, Mohammed ben Abd Allah- Salut et Bénédiction sur lui - durant sa retraite au mois de Ramadan en l'an 612, dans la caverne du mont Hira était la Sourate du savoir, de la science.

Allah dans son infinie bonté - sanctifié et glorifié soit Son Nom - pour inciter les Musulmans à étudier, Il magnifié soit son Nom - fait l'éloge de la plume instrument de la science humaine en ces termes :

 
Au Nom d'Allah le Clément le Miséricordieux

 

Lis, au Nom de ton Seigneur, qui a créé -

Il a créé l'homme d'un caillot de sang

  Lis, car ton Seigneur est le Très-Généreux -

Qui a instruit au moyen du qalam ( plume );

Il a enseigné à l'homme ce qu'il ignorait.}
[ Sourate 96 - L'adhérence - Al-Alaq - Versets 1 à 5.]

 

     Le Messager d'Allah, Mohammed Ibn Abd Allah dit :
« Celui qui abandonne son foyer pour se mettre en quête du savoir,
suit la voie d'Allah.»
[ Rapporté par AI-Boukhari ]

     Omar Ibn AI-Khattab - qu'Allah l'agrée - disait à son fils AbderRahman :

"Mon fils, cherche à connaître tes origines, cela facilitera la reconstitution des liens de ta parenté.  Apprends la meilleure poésie, tu amélioreras ton comportement et tes manières."

     Il est inconcevable de parler des Savants Musulmans sans dire deux mots au préalable, sur leur instigateur, Maitre à penser, leur mentor, le Messager, Mohammed ibn Abd Allah .  

Voyons ce que disent les grands de ce monde à son sujet :

«Jamais homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : saper les superstitions imposées entre la créature et le Créateur, rendre Allah à l'homme et l'homme à Allah, restaurer l'idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l'idolâtrie [... ] si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les 3 mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mohamed ? Les plus fameux n'ont remué que des armes, des lois; Ils n'ont fondé quand ils ont fondé quelque chose, que des puissances matérielles écroulées souvent avant eux.  Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. »

il ajouta:

« S'il faut juger la valeur des hommes par la grandeur des oeuvres qu'ils ont fondées, nous pouvons dire que Mohamed fut un des plus grands hommes qu'ait connus l'histoire... moins qu'un dieu, plus qu'un homme, un prophète. »

A.Lamartine, (Histoire de la Turquie, 1854).

«Jusqu'à ce jour il n'est pas un homme qui puisse se comparer à Mohamed.»

 (Goethe)

Il ajouta:

« Et c'est une oeuvre immense que Mohamed a accomplie; Par le seul concept de l'Unique. Il a soumis l'univers entier.»

(Goethe: Divan Ouest-Oriental.)

     Lamartine et Goethe n'étaient pas les seul à émettre cet avis, il y en a d'autres, et pas des moindres.

«J'ai toujours eu une grande estime pour la religion prêchée par Mohamed parce qu'elle déborde d'une vitalité merveilleuse.  Elle est la seule religion qui me paraît contenir le pouvoir d'assimiler la phase changeante de l'existence-pourvoir qui peut la rendre si alléchante à toute période.  J'ai étudié cet homme merveilleux, et, à mon avis, loin d'être un antéchrist, il doit être appelé le sauveur de l'humanité.  Je crois que si un homme comme lui prenait la dictature du monde moderne, il réussirait à résoudre ses problèmes d'une façon qui lui apporterait la paix et le bonheur si nécessaires.  J'ai prophétisé sur la foi de Mohamed, qu'elle sera acceptable à l'Europe de demain, comme elle commence à devenir acceptable à l'Europe d'aujourd'hui.»

(Georges Bernard Shaw)

     Je voulais tout bonnement venir au fait que le Messager d'Allah, Mohamed , illettré comme il était dit par :

« Le miracle par excellence de l'islam c'est le Coran... Comment un livre aussi merveilleux aurait pu être l'oeuvre de Mohamed un Arabe illettré... Le Coran ne pouvait être l'oeuvre d'un homme sans instruction... A moins qu'il n'ait eu l'aide d'Allah Tout Puissant.»

(Docteur Laura V. Valgieri)

L'Islam est une civilisation du savoir, de la connaissance, de la culture, de l'érudition, de l'éducation, de la science, de l'instruction et de la morale.  Il a également développé chez les Musulmans un esprit positif, il n'y a qu'à lire les versets du Coran ci-dessous, pour être convaincu:

Allah dit:

{ Dis : «Sont-ils égaux ceux qui savent et les ignorants ?
les hommes doués d'intelligence sont les seuls qui réfléchissent. }
[ Sourate 39 - Les groupes - Az-Zumar - Verset 9 ]

{ Ceux qui craignent le plus Allah de Ses serviteurs, sont les savants [....] }
[ Sourate 35 - Le Créateur - Fatir - Verset 28 ]

{ C'est Lui qui, pour vous, a édifié les étoiles afin que vous vous guidiez
d'après elles dans les ténèbres de la terre et de la mer.
 Nous détaillons ainsi Nos signes pour ceux qui savent. }
[Sourate 6 - Les bestiaux - Al-Anam - Verset 97 ]

     Abou Houreira - qu'Allah l'agrée - rapporte du Messager d'Allah ces propos : « Cent degrés séparent la position du savant de celle du dévot. Entre chaque degré, il y a la distance que couvre un cheval au galop au cours de soixante-dix années. » [ Rapporté par Tirmidhi et Abou Daoud.]

     Le Messager d'Allah, Mohammed dit:  «Les Anges étendent leurs ailes sur celui qui recherche le savoir et sont satisfaits de son oeuvre ». [Rapporté par An-Nessa'i et Tirmidhi ]

     Abou Houreira rapporte que l'Envoyé d'Allaha dit : « Les savants sont les héritiers des Prophètes.» [ Rapporté par Mouslim ]

     Et selon Abou Darda'j'ai entendu le Messager d'Allah dire :   «Les Savants sont les héritiers des Prophètes.  Les Prophètes ne lèguent aucun dinar ni dirhem, par contre, ils lèguent la science.  Celui qui s'emparera d'elle (la science), se pourvoira d'un privilège grandissant. » [ Rapporté par Abou Daoud, Tirmidhi, Ibn Madja et AI-Béihaqi ]

Abou Houreira dit, j'ai entendu le Messager d'Allah : « Dans le cas où quelqu'un vienne à vous, dans le but d'étudier, traitez-le avec déférence et estime, car c'est mon convive.» [ Rapporté par Mouslim et AI-Boukhari ]

     Dans le testament de Loqman - que la paix soit sur lui -, il dit à son fils «Fils, fréquente les savants et rivalise avec eux de toute ton énergie.  Allah vivifie les coeurs avec la lumière de la sagesse comme il vivifie la terre avec la pluie qui tombe du ciel »

     Ali Ben Abi Talibdit un jour à Koumil : "Koumil, le savoir est de loin préférable à l'argent.  Car, le savoir veille sur toi, mais par contre, tu veilles sur l'argent.  Le savoir est un maître.  L'argent est condamné, puisqu'il diminue à la dépense et le savoir augmente lorsqu'il est partagé."

     Il dit également : "L'orphelin n'est pas celui qui a perdu ses parents.  Non L'authentique orphelin est celui qui ne possède ni savoir, ni éthique."

     Abdallah ibn Abbas rapporte ces propos "On a donné à choisir à Salomon d'entre le savoir, l'argent ou la royauté.  Il choisit le savoir. Et l'argent et la royauté lui furent donnés avec le savoir"

     Zoubir ben Abi Bakrraconte : "Lors de mon séjour en Irak, j'ai reçu une lettre de mon père me disant : «O mon fils ! Acquiers le savoir Si tu t'appauvrit, il sera pour toi un trésor et si tu t'enrichis, il te sera une beauté. »"

     Dans "La science antique et médiévale" (des origines à 1450) sous la direction de René Taton. éditions PUF.  Paris 1966. à la page 446, il est dit :

"Si nous réunissons les conditions religieuses et humaines, nous comprendrons la situation des savants musulmans et la poussée qu'ils ont donnée aux savants de toutes confessions et de toutes races, en les mobilisant pour une oeuvre commune en langue arabe.  La science est effectivement une des institutions de la cité musulmane. Non seulement des mécènes l'encouragent, mais des califes travaillent à son instauration et à son développement.  Il faut citer surtout Khalid, le «prince philosophe », dont l'action relève peut-être de la légende, AI-Mansûr, le fondateur de Bagdad, et Al-Mamoun qui envoyait des émissaires à la recherche des manuscrits pour les faire traduire avec ardeur."


{ Ceux qui craignent le plus Allah de Ses serviteurs, sont les savants [....] }
[ Sourate 35 - Le Créateur - Fatir - Verset 28 ]

 

 Voici quelques biographies de ces hommes de science :

Omar Ibn AI-Khattab

  Ali ben Abi Talib  

Malek Ibn Anas

        Abou Hanifa  nouveau

          Ahmed ben Hanbal   nouveau

Ash-Shafi'î

AI-Boukhari

Mouslim

At-Tirmidhi

Ibn Madja

An-Nessa'i

 

Extraits du livre : " les Savants Musulmans Oubliés de l'Histoire "
Par Docteur Hébri BOUSSEROUEL, paru aux éditions " La Plume Universelle "

 

 

 

 

menub

Services

 

 

 

© Toute reproduction non commerciale pour diffuser le message de l'islam est encouragée

 

 

Mouhamad, le Prophète 


Introduction

Qui est le Prophète ?
Sa Vie
Ses Qualités
Ses Miracles
Sa Parole

La sira dans nos vies ?
Récit de sa vie audio


 

Les Piliers de l'Islam

 

  Introduction

  L'Attestation de Foi
 
La Prière
 
La Zakat
 
Jêune de Ramadan
 
Le Pélerinage
 

 

Premiers pas

 

  L'entrée en Islam
 
Appartenance à l'Islam

  Viatique du débutant

  Questions - Réponses

  Témoignages

  Le Sabre de l'Islam ?
 
Apprendre la langue Arabe

 

 

Rappels

 

  L'éthique du Musulman
 
Mon Frère, Ma Soeur...

  Lettres
 
Sermons du vendredi

  Sagesses

  Dialogue

 

 

La famille

 

  L'homme en Islam
 
La femme en Islam

  Le couple en Islam
 
L'éducation de l'enfant
 
La vie familiale
 

 

Leur vie


 
Les Prophètes
 
Les Femmes Pieuses
 
Les Compagnons
 
Savants et Hommes Pieux
 

 

Au quotidien


 
Règles de bienséance
 
Le Musulman ?
 
Conseils utiles
 
Les occasions en Islam
 
Calendrier islamique
 
Glossaire et Expressions
  Les Prénoms
 

  

Le Saint Coran


 
Par plus de 100 récitants
 
Audio : Arabe -  Français
 
Programme Apprentissage
  Traduction en Français
 
Audio : Morceaux choisis

 

 Audios


 
Conférences
 
Questions-Réponses
 
Serie de Cours
 
Sermons du Vendredi
  Divers Hadith
 
Apprendre des Doua
  Magnifiques Invocations

  Citadelle du Musulman

 

Multi-médias


 
Rappels vidéos
 
Animations 
  Adhan du Monde
 
Anachid et Poèmes
 
Vidéos

 

 

Moteur de recherche